DISCOURS DU PRESIDENT DU COMITE NATIONAL DES GEOTECHNICIENS DU CAMEROUN,M. NOUANGA Phillipe

Monsieur le Ministre de Travaux Publics ; Monsieur le Ministre du Développement Urbain et de l’habitat ; Monsieur le Ministre des Mines de l’Eau et de l’Energie ; Monsieur...
  • Monsieur le Ministre de Travaux Publics ;
  • Monsieur le Ministre du Développement Urbain et de l’habitat ;
  • Monsieur le Ministre des Mines de l’Eau et de l’Energie ;
  • Monsieur le Gouverneur de la Région du Littoral ;
  • Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala ;
  • Messieurs les Présidents de l’ALBTP et du CTGA ;
  • Messieurs les Directeurs Généraux des Laboratoires des pays frères d’Afrique ;
  • Messieurs les Directeurs Généraux ;
  • Honorables invités, en vos titres et qualités ;
  • Mesdames et Messieurs,

Je suis particulièrement heureux de prendre la parole à cette occasion, en ma qualité de Président du Comité National des Géotechniciens du Cameroun.

Je voudrais, avant tout autre propos, saluer toutes les personnalités qui ont fait le déplacement pour la ville de Douala.

Après le 14ème Congrès International de la Mécanique des Sols et de la Géotechnique tenu au Cameroun en 2007, notre pays abrite, pour la seconde fois, les journées Africaines de la Géotechnique. Cet événement est à marquer d’une pierre blanche, car il réunit en un même lieu, les autorités publiques, les experts africains et les autres sommités mondiales de la profession.

Monsieur le Ministre des Travaux Publics, représentant du Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Je tiens à louer l’implication active du Gouvernement dans l’organisation de ces assises dont le Chef, en l’illustre personne du Premier Ministre Philémon YANG a accepté d’en assurer le parrainage. Ce soutient constitue un apport immense pour le rayonnement de cet événement, ainsi qu’un appoint certain au prestige de notre pays, hôte du forum. C’est, à n’en point douter, le présage et le gage du succès de ces rencontres.
Il traduit en en outre la place importante que le Gouvernement Camerounais accorde à la géotechnique. Il démontre à suffisance, sa ferme volonté à en tenir compte dans les projets et à encourager tous les promoteurs des ouvrages de génie civil à recourir aux services des professionnels du domaine.

Je tiens également à louer l’engagement de toutes les personnes qui contribuent à la réalisation et à la réussite de ces assises.

Excellences, Mesdames et Messieurs,
La 8ème edition des Journées Africaines de la Géotechnique se tient sous les auspices de la Société Internationale de Mécanique des Sols et de la Géotechnique (SIMSG). Cet organisme international est la plus prestigieuse et la plus représentative des sociétés savantes en matière de géotechnique dans le monde. En Afrique, les pays anglophones et les pays de l’Afrique du Nord y adhèrent directement. Quant aux pays francophones leur adhésion se fait à travers un Comité à savoir le Comité Transnational des Géotechniciens d’Afrique (CTGA). Cette structure internationale a été créée en 1996. Elle a pour vocation de regrouper tous les géotechniciens des pays Africains et limitrophes de l’Océan Indien. Ses objectifs sont de maintenir, favoriser et encourager les échanges scientifiques et techniques et de promouvoir les études et recherches dans les domaines directement ou indirectement liés à la géotechnique. Dans son déploiement, elle oeuvre également à la mise sur pied des Comités nationaux. C’est justement dans cette optique que le Comité National des Géotechniciens du Cameroun (CNGC) a vu le Jour en 2006.

Le CNGC est un organe à caractère scientifique et technique qui oeuvre pour la promotion de la géotechnique au Cameroun. C’est une société savante, apolitique et à but non lucratif. Elle contribue au renforcement des capacités, encourage la recherche, veille à la prise en compte adéquate de la Géotechnique dans la gestion des projets d’aménagement du territoire et de construction. Elle promeut, en outre, le respect de l’éthique au sein de la profession au Cameroun.

A cet effet, Le CNGC se rejouit d’accueillir cet évènement placé sous le thème « Géotechnique et émergence socio-économique des pays d’Afrique intertropicale ». Ce thème trouve toute sa pertinence dans le contexte actuel. De plus en plus, nos pays investissent dans la construction des infrastructures de genie civil dont il importe d’assurer la pérennité et la qualité.

Les résolutions et propositions qui découleront de nos différents travaux constitueront certainement un apport qualitatif au progrès et à l’atteinte des objectifs de développement de nos pays respectifs.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

Qu’il me soit permis enfin de réitérer ma profonde gratitude à tous ceux qui participent au succès de ces journées.
Vive la 8ème édition des Journées Africaines de la Géotechnique
Vive l’ALBTP et le CATG
Vive le Cameroun
Je vous remercie de votre aimable attention.

M. NOUANGA Phillipe

PRESIDENT DU COMITE NATIONAL DES GEOTECHNICIENS DU CAMEROUN