Pour la promotion d’une activité géotechnique efficiente

Depuis 2010, des grands projets structurants de l’émergence sont en cours de réalisation au Cameroun. Il s’agit, entre autres, du second pont sur le Wouri, des autoroutes (Yaoundé-Douala et...
Philemon YANG - Premier Ministre Cameroun
Philemon YANG - Premier Ministre Cameroun

Depuis 2010, des grands projets structurants de l’émergence sont en cours de réalisation au Cameroun. Il s’agit, entre autres, du second pont sur le Wouri, des autoroutes (Yaoundé-Douala et Yaoundé-Nsimalen), des barrages hydro-électriques (Lom Pangar, Mekin, Memve’ele…), du port en eau profonde et de la centrale à gaz de Kribi, des routes (grands axes nationaux et régionaux), des logements sociaux, des hôpitaux de références…

Concernant les autres pays de l’Afrique Intertropicale, tous sont dans la même trajectoire de l’émergence. Au-delà de leurs spécificités, tous visent une transformation rapide des structures des économies. Tous aspirent à l’amélioration significative des conditions d’existence de leurs populations au cours des prochaines décennies. Pour tous, le défi majeur demeure le développement des infrastructures de qualités à moindre coût.

Face aux multiples défis de développement qui interpellent nos pays, notamment en matière d’urbanisme, de construction et d’aménagement du territoire, il est judicieux, de considérer l’apport de la géotechnique. Elle permet d’adapter tout projet aux spécialités et contraintes de son environnement avec le meilleur rapport sécurité/coût, et de ce fait, contribue à la construction des infrastructures de qualité, gage et facteur déterminant de la croissance.

Alors que le Cameroun accueille pour la seconde fois les Journées Africaines de la Géotechnique, j’émets le vœu que ce séminaire atelier participe activement à la promotion d’une activité géotechnique efficiente pour l’essor socio-économique durable des pays d’Afrique Intertropicale.